Y ALLER EN TOUTE SÉCURITÉ
367

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

L’insécurité sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 à favoriser l’essor du télétravail avec une sollicitation en hausse de l’accès internet.  De ce fait les entreprises sont d’avantage confrontées à de nouveaux risques qui imposent des mesures essentielles  pour assurer un travail sécurisé du personnel à domicile.

 

AfrikAnet encourage ses clients et partenaires à s’investir dans un processus de télétravail sécurisé par la mise en place d’une stratégie préventive et protectrice en quelques points vulgarisés par le Journal du Net.

 

Encourager l’usage du matériel professionnel

Il est indispensable d’éviter l’utilisation d’un ordinateur personnel à des fins professionnelles. « Par ailleurs, il ne faut pas s’autoriser à prendre des habitudes que l’on ne prendrait pas au bureau, par exemple aller sur des sites de streaming avec son PC pro », avertit Lucien Doumeng, ingénieur chez F-Secure, spécialisée dans la cybersécurité.

 

Vérifier les mises à jour

« Une faille sur un navigateur web peut être facilement exploitée », prévient Lucien Doumeng.  Et d’ajouter :« Systèmes d’exploitation, logiciels… Il faut toujours s’assurer de travailler sur les toutes dernières versions. Du coup, il ne faut pas ignorer les mises à jour automatiques ».

Mettre en place une politique de mot de passe

Il faut utiliser des mots de passe différents pour ses divers comptes. Le mieux est de développer une stratégie commune au sein de l’entreprise : Les modifier tous les mois, nombre de caractères etc.  « Si possible, c’est encore mieux d’instaurer la double authentification. » C’est-à-dire valider un accès via non seulement d’un mot de passe mais aussi d’un code reçu, par exemple sur son smartphone.

 

Protéger la connexion Wi-Fi

Là, il s’agit de choisir un mot de passe plus ou moins complexe. Aussi, il est important de vérifier dans les paramètres réseau que la connexion utilise bien le WPA2 pour sécuriser le réseau sans-fil.

 

Installer un antivirus/anti-malware/VPN

Tous ces outils sont obligatoires pour travailler en sécurité de chez soi. Les antivirus pro offrent des systèmes de protection très avancés et peuvent même aider les services informatiques à mieux contrôler la politique de sécurité des ordinateurs.

Sensibiliser les utilisateurs

Toutes les entreprises n’ont pas les moyens de fournir leurs employés en matériel professionnel. Raison pour laquelle il est important de constamment rappeler les bonnes pratiques de sécurité.

« Dans la vie de n’importe quelle société, il y a toujours un moment où un employé a un problème avec son ordinateur, que ce soit pour accéder à un service ou parce qu’il a oublié un mot de passe. Or l’un des usages fréquents menés par les attaquants, c’est de se faire passer pour le service informatique. Il est donc essentiel de sensibiliser les utilisateurs, par exemple en leur rappelant de ne pas communiquer les mots de passe, que le service informatique ne peut appeler que de tel numéro, etc. »

Eviter la facilité

Il est dorénavant très simple de créer des connexions afin de permettre un accès à distance sur un serveur de l’entreprise. « Mais attention, on n’ouvre pas les portes de sa société comme ça », alerte le spécialiste cybersécurité de F-Secure. « Parfois, l’accès au serveur de l’entreprise se fait directement depuis Internet. C’est à éviter car c’est très ciblé par les attaquants qui pourraient s’introduire facilement dans le réseau ».

Fournir les outils appropriés à l’équipe informatique

Le service informatique doit disposer d’un outil de prise en main à distance pour aider les utilisateurs en télétravail. « Sinon l’utilisateur trouvera toujours un moyen pour contourner son problème quitte à installer un logiciel non-autorisé, et aller à l’encontre des règles d’usage. »

Trouver des solutions de sauvegarde/ partage de documents en ligne

Certaines plateformes telles que Slack, Zoom ou Box permettent de communiquer facilement à distance. Mais également de stocker et d’échanger des données et documents. « Sur ces logiciels hébergés par l’éditeur, la sécurité y est assurée ». Aussi, l’utilisation d’un Cloud permet de réduire l’utilisation trop importante de pièces jointes à travers les emails…

 

PCN

Source : Le Journal du Net

Share
Go top